Land Rover D.E.F.E.N.D.E.R : l’art de rouler partout, malgré tout !

Land Rover D.E.F.E.N.D.E.R : l’art de rouler partout, malgré tout !

C’est en 1947 que se sont élaborés les premiers dessins et schémas de son ancêtre, le Land
Rover Series. Quelques années après la seconde guerre mondiale, la production de cette
icône s’est développée par sa robustesse, sa puissance et sa capacité à parcourir tous les
terrains envisageables et c’est pour cela qu’elle a conquis les cœurs de nombreux passionnés.
La dernière édition de ce guerrier des routes, baptisée TD4, est apparue en 2007, équipée
d’un nouveau moteur Turbo-Diesel de 2.4l à 4 cylindres en ligne à rampe commune issu du
Ford Transit, remplaçant ainsi le TD5. Le couple est en hausse de 20 % et la boîte compte
désormais 6 vitesses tandis que l’intérieur du véhicule a été totalement repensé, avec une
nouvelle planche de bord et de nouveaux sièges. Cette version a été suive par une mise à jour
en 2012 qui a rétrécit le moteur à 2.2l. Bien évidemment, le couple et la puissance n’ont pas
été affectés mais le silence et le plaisir de conduite ont été boostés. Le Defender a été
commercialisé en plusieurs versions : Châssis court, châssis long, pickup, soft-top et hard-top.
Cependant, nous n’avons reçu que la version « châssis long » chez nous d’après le
concessionnaire Land Rover en Tunisie. Côté design, le TD4 est surtout reconnaissable grâce
à sa bosse caractéristique sur le capot, amplifiant l’aspect agressif du 4×4.


Aujourd’hui, ce baroudeur des temps modernes a conquis les cœurs de nombreux mordus du
tout-terrain, et nous avons vu naître au fil des dernières années une communauté de jeunes
explorateurs Tunisiens qui n’ont pas hésité à franchir tous les obstacles afin d’arriver aux
plages, déserts, forêts et autres routes montagneuses de Tunisie à l’instar du groupe Tunisian
Off-Roaders. Cette émergence de la culture ‘off-road’ a ouvert de nouvelles opportunités
pour des curieux et passionnés qui ont rejoint le groupe avec leurs bolides personnels pour
franchir les chemins qu’aucune citadine n’aura jamais traversé. Malgré le fait qu’il ne soit
plus en production, le Defender sera toujours et avant tout un symbole de liberté et cela se
ressent ä travers les aventures des Off-Roaders Tunisiens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *