En couv. WALID SANSA

En couv. WALID SANSA

“WALID SANSA EN COUV.”

Comme il est jeunes, rêveurs, Walid est le star de l’un des magazines tunisiens les plus renommés en Tunisie “dcart.mag”.. ce magazine a mit en-avant, et comme toute ses précédentes couverture la personnalité qui a marqué l’époque ou la période.

Ce magazine a choisit Walid pour qu’il soit un leader, un exemple à suivre.. pour dire que le succès n’a pas d’âge mais il dépend du vouloir.. “il faut rêver, oser, travailler et ne jamais abandonner”

Walid Sansa..

“Le meilleur moyen de prédire votre avenir, c’est de le créer.” – Abraham Lincoln.

Sansa Walid, âgé de 32 ans né dans l’une des plus belle des îles, DJERBA, jeune entrepreneur, il a investi dans le bâtiment et récemment dans les nouvelles technologies, le secteur d’avenir aux multiples facettes, recouvrant de façon non exhaustive: les jeux vidéo, les applications, le web, le digital et bien d’autres domaines encore comme la production audiovisuelle et le média.

 

DJERBA.. PLUS QU’UNE VILLE NATALE:

Djerba est une ville très importante pour Walid, non seulement car c’est ici où il est né, il est naturellement attaché à cette île, mais de plus, il est véritablement séduit par cette ville, par sa beauté urbaine, son patrimoine culturel riche et émerveillé par ses sublimes paysages naturels, exclusif et uniques au monde.

 

SES PASSIONS:

Autodidacte, une personne qui aime souvent découvrir des nouveaux sujets, explorer et investir dans des nouveaux domaines afin d’élargir son horizon, acquérir des connaissances supplémentaires.

Il est impossible de citer tous les sujets qui l’intéresse, mais voici néanmoins une liste non exhaustive de ses passions : l’entrepreneuriat, les jeux vidéo, les nouvelles technologies, la BD, le cinéma, l’art, l’architecture, l’urbanisme, le sport et la musique et d’autres..

PARCOURS D’ENTREPRENEUR :

A fin de terminer ses études à djerba , il a décidé de s’éloigner et suivre une  formation en design à l’académie de Carthage.

Il a travaillé en parallèle pour pouvoir payer le loyer.

Et a la fin de la formation, il a passé plusieurs stage dans le domaine de Batiment dont son premier stage été dans la ville de Sfax dons un chantier pour un immeuble de r+5, et plusieur autre chantier et, grâce à cette riche expérience, Walid a décidé de tenter sa chance et se lancer dans le bâtiment et l’immobilier et le voilà aujourd’hui dans des divers domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *